Accueil SectionsSUD GFI WIN Gfi ! Jackpot pour le PDG

WIN Gfi ! Jackpot pour le PDG

par Solidaires Informatique

GROUPE GFI INFORMATIQUE :

CHOMAGE PARTIEL POUR LES SALARIES, AUGMENTATION,

Pour faire face Ă  la crise sanitaire, le gouvernement a mis en place des mesures de prĂ©servation de l’emploi pour un cout de plus de 100 Milliard d’euros d’argent public.

L’état a appelĂ© dans le mĂȘme temps les dirigeants des entreprises bĂ©nĂ©ficiant de ces aides Ă  renoncer aux versement de dividendes ou distribution en numĂ©raire ou en actions (rĂ©f : https://www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/2020/covid-faq-termes-references-dividendes.pdf)

L’association française des entreprise privĂ©e (Afep) a appelĂ© ses adhĂ©rents Ă  rĂ©duire de 25% les rĂ©munĂ©rations globales des dirigeants mandataires sociaux, communication reprise par La secrĂ©taire d’Etat française auprĂšs du ministre de l’Economie, AgnĂšs Pannier-Runacher Ă  l’AssemblĂ©e Nationale (rĂ©f : https://afep.com/wp-content/uploads/2020/03/Communiqu%C3%A9-de-presse-Afep_29-mars-2020.pdf)

GFI Informatique fait appel Ă  l’aide massive de l’état 


Pour faire face Ă  la perte de contrats de prestations informatique, Gfi Informatique a dĂ©posĂ© en avril des dossiers de demandes d’activitĂ©s partielles auprĂšs de 50 DIRECCTE concernant 2 000 salariĂ©s jusqu’au 15 juin 2020. Une nouvelle demande devrait ĂȘtre faite dans les jours Ă  venir pour Ă©tendre cette possibilitĂ© Ă  l’ensemble des salariĂ©s du groupe jusqu’au 15 septembre 2020 sans garantie de maintien de salaires.

  • Le groupe Gfi a estimĂ© les aides de l’état sur l’activitĂ© partielle Ă  3.200.000 € par mois
  • Le groupe Gfi a Ă©galement demandĂ© Ă  bĂ©nĂ©ficier d’un diffĂ©rĂ© du paiement des cotisations sociales.


 mais verse des millions d’euros à son PDG, M Vincent ROUAIX

Le vendredi 24 avril, lors de l’AssemblĂ©e GĂ©nĂ©rale du groupe, les membres de l’assemblĂ©e ont votĂ© les rĂ©solutions suivantes :

  • Augmentation des honoraires du PDG, M. Vincent Rouaix de 140.000 €, avec effet rĂ©troactif au 1er janvier 2020, portant ainsi ses honoraires fixes Ă  1.000.000 € /an,
  • Attribution d’un complĂ©ment d’honoraire exceptionnel au PDG, M. Vincent Rouaix de 2.000.000 €,
  • Attribution de 900.000 actions gratuites aux salariĂ©s et/ou dirigeants mandataires sociaux

Concernant cette derniĂšre rĂ©solution, l’AssemblĂ©e GĂ©nĂ©rale a dĂ©clarĂ© ne pas rĂ©server ces actions gratuites Ă  l’ensemble des salariĂ©s. Seuls pourront donc ĂȘtre bĂ©nĂ©ficiaires les cadres dirigeants (Top Management) et une nouvelle fois M Vincent Rouaix, dirigeant mandataire social.

Alors que dans le mĂȘme temps les augmentations sont gelĂ©es jusqu’à nouvel ordre.

Les communiquĂ©s des organisations syndicales et des CSE avant et pendant l’AssemblĂ©e GĂ©nĂ©rale, dĂ©nonçant l’injustice de cette distribution de millions d’euros face Ă  la mise en situation prĂ©caire des salariĂ©s et aux sollicitations massives des aides de l’état n’ont pas pu influer sur les dĂ©cisions de l’AssemblĂ©e GĂ©nĂ©rale.

GFI Informatique est l’une des dix plus importantes entreprises de services du numĂ©rique (ESN) en France de par son Chiffre d’Affaire.

Elle emploie 10.000 salariĂ©s en France et est dĂ©tenue Ă  plus de 90% par l’actionnaire Qatari MANNAI.

A TELECHARGER

Le tract de la section SUD Groupe GFI : http://www.sudgfi.fr/images/documents/tracts/sudgfitract2005.pdf

Le communiqué en PDF : http://www.sudgfi.fr/images/documents/tracts/comm_covid_v3.pdf

Vous aimerez peut-ĂȘtre aussi

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Politique en matiÚre de confidentialité et de cookies