Qui sommes-nous ?

Solidaires Informatique est membre de l’Union Syndicale Solidaires

Solidaires Informatique syndique les salarié-e-s isolé-e-s, les sous-traitants, et les donneurs d’ordre de ces secteurs.
Solidaires Informatique est présente dans de nombreuses entreprises (voir la rubrique « Nos Sections »)
Cette union est née en février 2011 et se propose de développer un syndicalisme démocratique de lutte dans des secteurs éparpillés et traditionnellement peu syndiqués. Elle regroupe plusieurs centaines d’adhérent-es.Elle défend les intérêts individuels et collectifs de ces secteurs. Les sections de l’union syndicale Solidaires Informatique soutiennent et participent aux mobilisations sociales, nationales et internationales, sur tous les sujets qui débordent le cadre de l’entreprise mais concernent aussi le monde du travail : protection sociale, droit au logement, racisme, refus de la mondialisation financière et libérale…

Solidaires Informatique favorise l’organisation et l’unité des salarié-es dans l’action. Elle respecte le pluralisme syndical et est favorable à développer les convergences entre les organisations syndicales, dans l’intérêt des salarié-es.

Elle reconnaît l’autonomie de décision de ses syndicats et favorise les débats au sein de ses adhérentes, dans la recherche respectueuse de la synthèse.
En particulier, elle ne prend pas de décision comme la signature d’accords nationaux sans s’appuyer sur une consultation préalable de ses syndicats et donc de ses adhérent-es.

 

 

HISTORIQUE :

Lors d’un double congrès fin février 2011, 2 structures sont créées.

  • Solidaires informatique, c’est un syndicat national constitué de sections géographiques ou d’entreprises. Ce syndicat créé en 2007 est la continuité des statuts et du champs professionnel du syndicat « Sud Télécom ». Ce syndicat sert à développer notre activité et nos implantations dans le secteur informatique. Petit à petit, certaines sections isolées de SUD Commerce le rejoigne. Il est constitué de sections d’entreprise chez ASTEK, AtoS, BT Services, Blizard, CAP Gemini, Devoteam, SOGETI, GFI, Euro Engeneering, Nextiraone, SIS, UTI, STERIA, SOPRA …

  • Solidaires ITEC (Informatique, télécommunications, électronique) c’est une Union de syndicat » à laquelle ont adhéré, à ce jour, Solidaires informatique, SUD GFI, SUD Stéria, SUD Informatique et Commerce 31, SUD Rail, SUD PTT, SUD CAM. Cette Union a vocation à développer Solidaires informatique dans les secteurs informatiques et la sous-traitance des grandes entreprises et auprès d’adhérent-e-s isolé-e-s. Cette union compte 2 syndicats nationaux d’entreprise qui seront appelés à rejoindre Solidaires Informatique : SUD GFI et SUD Stéria.

Le syndicat national « Solidaires Informatique » et l’Union syndicale « Solidaires ITEC » appuient leur fonctionnement l’une sur l’autre en termes de moyens (humains et financiers) et de publications.

Par ce syndicat et cette Union, au travers du soutien des Solidaires locaux, une couverture nationale est en création : Aquitaine, Alpes Maritimes, Bretagne, Pays de Loire, Ile de France, Rhône Alpes, Midi Pyrénées…

Ces 2 structures construisent le syndicalisme Solidaires en :

  • Développant un syndicalisme de lutte dans un secteur souvent laboratoire du libéralisme (temps de travail- forfait jours sans référence horaire, CDD 5 ans, rupture conventionnelle…)

  • Organisant sur des revendications professionnelles les travailleurs isolé-es (en petites entreprises ou en mission de SSII) et les salarié-es de plus grosses entreprises de la branche informatique et services et des entreprises autres. Le développement spécifique de ce secteur où les cadres et techniciens sont majoritaires ne pouvant être pris en compte dans SUD commerce & Services.

  • Evitant la multiplication de syndicats d’entreprise dans un secteur aux multiples changements (cession, rachat, liquidation, absorption, fusion….).

  • Permettant un travail de syndicalisation de la sous-traitance informatique des grosses entreprises. Les syndicats des donneurs d’ordre dans ces secteurs n’étant pas toujours à même d’y répondre et/ou en position de faiblesse dans ces secteurs.

  • Créant un lien syndical entre des secteurs en importante mutation industrielle : matériels, électroniques, logiciels, services, conseils, télécommunications…

    structuration_SI_ITEC.png