Accueil Communiqués Ethic et le RN

Ethic et le RN - Le patronat collabore avec la haine

Nous apprenions il y a quelques jours que l’organisation ETHIC et les députés du Rassemblement National prévoyaient de se rencontrer régulièrement afin d’échanger leurs vues sur l’entreprise. Sur le papier, ETHIC (Entreprises de Taille Humaine, Indépendantes et de Croissance) est une association loi 1901, « indépendante de tous pouvoirs et apolitique ». Dans les faits, c’est un organisme de lobby patronal qui participe au Medef.

Après les dîners entre la famille De Bentzman (patrons de Devoteam, dirigeant du Syntec Numérique) et le polémiste raciste et sexiste Eric Zemmour, c’est sans surprise que nous constatons ce nouveau rapprochement entre le patronat et l’extrême droite.
Au cours de l’Histoire, les capitalistes ont très souvent préféré le fascisme à la justice sociale. « Plutôt Hitler que le Front Populaire » déclarait en son temps François de Wendel, président du comité des forges (ancêtre de l’UIMM, la fédération patronale de la métallurgie).

Nous sommes d’autant moins surpris que Sophie de Menthon, présidente de l’association et dirigeante d’entreprises de télémarketing et conseils aux entreprises, s’est déjà illustrée par le passé dans sa complaisance avec l’extrême droite.
Mme de Menthon a publié plusieurs tribunes dans Valeurs Actuelles, le « journal » haineux condamné plusieurs fois pour racisme.
Elle co-signait en 2018 la très sexiste tribune parue dans Le Monde défendant la « liberté d’importuner » des hommes.
En 2021, elle invitait, elle aussi, Eric Zemmour dans son club d’entrepreneurs.
etc.

Réduire le fossé, creuser la fosse à purin

L’association patronale ETHIC déclare qu’« il s’agit de réduire intellectuellement et idéologiquement le fossé entre les 2,5 millions d’entrepreneurs et des élus qui décident du quotidien de leurs entreprises ».
De quels élus parle-t’on ? Le R.N. n’est pas un parti comme les autres.
C’est un rebranding du FN, parti fondé par d’anciens Waffen-SS, membres de l’OAS, miliciens sous Vichy, etc.
Il n’y a pas de dialogue à avoir avec ce parti. Il n’y a pas à « réduire le fossé ». Il n’y a pas à collaborer.
On ne discute pas avec l’extrême droite, on l’isole, on la combat.

Il n’y a rien à attendre du patronat et de la classe bourgeoise, qui trouvent dans le fascisme un moyen d’assoir leur domination en étouffant toutes formes de contestation.
La lutte antifasciste, pour l’émancipation, pour l’égalité et la justice sociale, passe par une riposte populaire massive.

Sur le site d’Ethic on peut lire que l’association souhaite « Remettre l’humain au cœur du système ».
Il aurait été plus juste d’écrire « Remettre le fascisme au coeur du système ».
Ce programme, déroulé en direct sous nos yeux partout en Europe, nous le dénonçons, nous le combattrons.

ETHIC et le RN - Le patronat collabore avec la haine

Communiqué
PRESSE

Vous aimerez peut-être aussi

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Politique en matière de confidentialité et de cookies